top of page
  • Photo du rédacteurE. BERTON

Quels peuvent être les apports des normes ISO pour la RSE ?



Les normes ISO sont des « guides » publiés par l’International Organisation for Standardization (ISO), dans le but de créer des standards industriels, commerciaux et de management pour les entreprises. Une entreprise obtient une certification lorsqu’il est reconnu par un organisme certificateur qu’elle respecte tous les critères de la norme.


L’ISO, dans sa quête de définir des pratiques communes pour les entreprises, s’est aussi attachée aux questions du management social, environnemental, énergétique,... Elle a donc mis en place des normes qui guident les organismes qui veulent développer une stratégie dans ces domaines, dont la norme ISO 26000 relatifs à la responsabilité sociétale des organisations (RSE). Cette norme explique étape par étape comment mettre en place une stratégie RSE reposant sur 7 principes :

  • La redevabilité : les entreprises doivent rendre compte de leurs actions et de leurs impacts sur la société et l'environnement.

  • La transparence : les entreprises doivent communiquer de manière ouverte et honnête sur leurs pratiques et leurs performances en matière de RSE.

  • Le comportement éthique : les entreprises doivent agir de manière éthique, en respectant les normes de conduite acceptées et en évitant les pratiques nuisibles.

  • La reconnaissance des intérêts des parties prenantes : les entreprises doivent prendre en compte les attentes et les besoins des parties prenantes, tels que les employés, les clients, les fournisseurs, les communautés locales, etc.

  • Le respect du principe de légalité : les entreprises doivent respecter les lois et les réglementations en vigueur dans les pays où elles opèrent.

  • La prise en compte des normes internationales de comportement : les entreprises doivent tenir compte des normes internationales en matière de droits de l'homme, de travail, d'environnement, etc.

  • Le respect des droits de l’Homme : les entreprises doivent respecter les droits fondamentaux de toutes les personnes affectées par leurs activités.


Plusieurs normes ISO peuvent être utiles dans le cadre d’une stratégie RSE :

  • La norme ISO 9001 : management de la qualité,

  • La norme ISO 45001 : management de la santé, de la sécurité au travail,

  • La norme ISO 14000 : management environnemental,

  • La norme ISO 50001 : efficacité énergétique.

Ces normes sont de véritables guides, pour les organismes qui veulent développer une stratégie RSE puisqu’elles incluent déjà en elles des « briques » permettant de développer une culture et un système de management basé sur les mêmes principes, pensé et conçu pour faciliter le management en interne. Ainsi, une entreprise certifiée ISO 14001 ou ISO 45001 répond déjà à certaines exigences du « cahier des charges » de la RSE en matière prise en compte des normes internationales de comportement.


Nota : Cette liste est non exhaustive car il existe des sous-catégories. Par exemple, au sein de la série de normes ISO 14000, il y a la norme ISO 14062 qui définit les standards de l'éco-conception.


 

Les limites des normes ISO

Bien qu’un système de management basé sur les normes ISO permet, sur le papier, de créer une culture et un mode de gestion et de gouvernance répondant à certains principes de la RSE, il est bon de rappeler que cette voie à également ses limites.


Même si les organismes certifiées ont tendance à être plus performantes que ceux qui ne le sont pas, le degré d’application des normes ISO dépend du bon vouloir de l’entreprise, car reposant sur une démarche volontaire et non imposée.


Par exemple, la norme ISO 14001 de management environnemental, bien qu'elle soit largement utilisée et reconnue dans le domaine de la RSE, peut, dans son application être trop axée sur la conformité réglementaire plutôt que sur la véritable performance environnementale et ne pas encourager l'amélioration à long terme.


En effet, un organisme peut obtenir la certification ISO 14001 en mettant en place des procédures et des systèmes de gestion qui répondent aux exigences de la norme, sans pour cela garantir l’adoption de pratique environnementale exemplaire, c'est-à-dire allant au-delà des exigences minimales.


Egalement, l'ISO 14001 peut créer une illusion de durabilité sans nécessairement apporter de réels changements significatifs.


 

Des questions ? Un besoin ? N'hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un plaisir d'y répondre.

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page